La BOAD finance le fond vert et le secteur énergétique

0
466

Le Conseil d’Administration de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) s’est réuni pour sa 112ème session ordinaire dans les locaux de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) à Dakar (Sénégal), sous la présidence de Monsieur Christian ADOVELANDE, Président du Conseil d’Administration, Président de la BOAD. Après avoir approuvé le procès-verbal de sa 111ème réunion qui s’est tenue le 19 décembre 2018 à Dakar (Sénégal), le Conseil a arrêté les comptes de la BOAD pour l’exercice clos le 31 décembre 2018, qui seront soumis à l’approbation du Conseil des Ministres de l’Union Monétaire Ouest-Africaine (UMOA).

  • Construction d’une centrale thermique en cycle combiné de 65 MW par la Société KEKELI EFFICIENT POWER (KEP) SA à Lomé au Togo. Le projet a pour objet la construction d’une centrale thermique en cycle combiné d’une puissance de 65 MW dont 47 MW pour la turbine à gaz de type SIEMENS SGT-800 (TAG) et 18 MW pour la turbine à vapeur (TAV) raccordée à une chaudière de récupération. Il s’inscrit dans le cadre d’une convention de concession de vingt-cinq (25) ans signée le 23.10.2018 entre le Gouvernement togolais et la société KEP SA. Montant de l’opération : 25 milliards FCFA
  • Proposition de régularisation du montant de la participation de la BOAD au capital du Fonds Africain pour les Énergies Renouvelables (FAER) : L’objectif visé du projet est (i) de promouvoir l’accès des populations de l’Afrique subsaharienne aux sources d’énergies renouvelables et propres ; (ii) d’investir dans le développement, l’acquisition, la construction et /ou l’amélioration et l’exploitation de projets d’énergie renouvelable et (iii) d’accroitre les flux d’investissements du secteur privé en faveur des projets d’énergies renouvelables afin d’exploiter les potentialités énergétiques dont regorge l’Afrique Subsaharienne. Montant de l’opération : 806 millions de FCFA
  • Mise en place d’une ligne de crédit du Fonds Vert pour le Climat (FVC) dédiée au financement des projets verts. L’opération porte sur une ligne de crédit et une subvention du FVC en faveur de la BOAD destinées aux projets relevant du secteur des énergies solaires. Elle s’inscrit dans le cadre du Programme de Promotion des Investissements Privés dans le secteur des énergies solaires (PPIPS) en Afrique de l’Ouest dont le coût global s’élève à 250,1 millions d’euros, soit 164,05 milliards FCFA. Montant du concours octroyé : 61 millions  soit 40 milliards FCFA.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here