Les bouteilles d’eau sans plastique et biodégradables

0
1243

Rien que l’idée d’imaginer un monde sans plastique nous paraît impossible car ce produit s’est immiscé dans notre quotidien sans que l’on s’en rende réellement compte. Plus de 90 milliards de bouteilles d’eau sont vendues chaque année dans le monde. C’est pourquoi, quand on essaie de tout repenser sans plastique, on constate que c’est impensable. Or, certains sont bien décidés à franchir ces difficultés en aidant à mieux protéger la planète car n’oublions pas que notre consommation excessive en plastique détruit l’environnement.

 

La “bouteille” sans plastique

Cette idée idéaliste germe dans l’esprit de trois étudiants londoniens parmi lesquels se trouvent deux Français : Guillaume Couche et Pierre Paslier. Le concept est assez simple. Cela consiste à mettre de l’eau dans une membrane sphérique. La nouvelle bouteille d’eau biodégradable et surtout comestible “Ohoo”, est inspirée des techniques de la cuisine moléculaire qui consiste à mettre du liquide au coeur de la sphère qui sera entourée d’une double membrane obtenue par sphérification. Et donc, la paroi gélifiée est obtenue grâce à l’utilisation de l’alginate de sodium. Et une fois les bulles consommées, il ne vous resterait plus qu’à jeter cette membrane biodégradable. Bonne nouvelle pour les petits bricoleurs, vous pouvez fabriquer vous-mêmevos bulles d’eau et donc participer activement à la protection de la planète car même si on n’aborde pas souvent le sujet dans les médias, la surface polluée par le plastique s’étendrait à celle d’un continent…

Cependant l’initiative éco-responsable de Skipping Rocks Lab n’est pas la seule à chercher des solutions car d’autres initiatives ont vues le jour telles que la bouteille complètement biodégradable d’un étudiant islandais qui a fabriqué une bouteille à base d’algue. Or, l’inconvénient avec cette bouteille c’est qu’elle s’auto-détruit très rapidement dès qu’elle est vide et l’eau peut prendre un goût d’agar-agar si on la laisse trop longtemps.

 

D’ailleurs, l’entrepreneur et ingénieur charentais, Nicolas Moufflet, s’est lui aussi lancé dans le projet de produire une bouteille 100% biodégradable et recyclable à l’infini, Vegan Bottle, à base de bagasse, le déchet de la canne à sucre. Et son projet a fait un carton avec plus de 2 millions de commandes l’année dernière !

 

 

Certains leaders de l’industrie alimentaire se sont associés à la start-up californienne Origin Materials afin de produire des bouteilles en plastique issues de fibres cellulosiques. Ils prévoient même de commercialiser ces bouteilles 100% biodégradables cette année !

 

Les gestes à effectuer afin de limiter son empreinte du plastique

→ Commençons par recycler nos déchets car 50% des bouteilles plastique ne sont pas recyclées.

→ Préférez utiliser des sacs en tissu au lieu de ceux en plastique.

→ Investissez dans une gourde pour transporter de l’eau et dans unebouteille isolante pour vos thés ou café. En plus d’économiser, vous diminuez considérablement votre consommation en plastique !

→ Et surtout, n’hésitez pas à vous impliquer dans le nettoyage des plages et fleuves qui sont près de chez vous ou bien pendant les vacances. Prenez contact avec des associations telles que Surfrider.

Je fabrique actuellement ma bulle d’eau comestible et vous ? 🙂

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here