Mayotte : des tomates contaminées par le dimethoate, un insecticide dangereux

0
640

Dans le mois de janvier dernier, le marché de Mamoudzou, le chef-lieu de Mayotte, a été inspecté par les agents de la direction du Travail pour chercher les tomates sur les étalages. Pour cause, ces tomates sont contaminées par un insecticide interdit en France.

Selon l’agence française de presse (AFP), depuis le 15 janvier, la préfecture a mis sous « surveillance renforcée » la vente de tomates produites localement, après que de récents prélèvements ont montré des « taux de contamination très importants » au dimethoate, un insecticide.

Ce renforcement est mis en place pour assurer la sécurité des populations de cet archipel. Car rassure l’agence, le dimethoate serait particulièrement épandu sur les tomates, son rôle est de rehausser la couleur rouge des tomates. Toutefois, il s’est révélé impropre pour la consommation.

Selon l’Agence régionale de santé océan Indien (ARS OI), il s’agit d’un « puissant toxique du système nerveux ». Le dimethoate est interdit depuis 2016 en France mais il est autorisé dans certains pays voisins de Mayotte, notamment les Comores et Madagascar, d’où il pourrait être importé illégalement, estime la préfecture du 10em département français.

Un arrêté d’une durée de 150 jours a été pris dans ce sens pris par la préfecture pour accroitre les contrôles. A cet effet, plus de 200 kilos de tomates dont la provenance n’a pu être reconnue ont été saisis et détruits, confirme l’AFP.

Pour David Touzel de la Direction du Travail, il ne s’agit pas d’interdire la vente mais de savoir d’où viennent ces tomates.

A cet effet, il déplore qu’« aucun vendeur n’ait pu lui montrer des documents attestant l’origine de ces fruits, sur l’ensemble des contrôles qu’il a effectués la semaine passée » a-t-il rapporté à l’AFP.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here