OUGANDA : NWSC et Suez s’allient sur un projet d’eau et d’assainissement de 120 M€

0
470

L’entreprise publique National Water and Sewerage Corporation (NWSC) et Suez Consulting, filiale du groupe français Suez, ont signé un partenariat pour la mise en œuvre d’un projet d’eau potable, d’irrigation et d’assainissement dans le sud-ouest de l’Ouganda. Ce projet est financé grâce à un prêt de 120 millions d’euros de l’Agence française de développement (AFD).

Les populations de Masaka, Isingiro, Mbarara disposeront bientôt de nouvelles infrastructures d’eau potable, d’irrigation et d’assainissement. Un partenariat vient d’être signé entre National Water and Sewerage Corporation (NWSC)l’entreprise, qui assure le service public de l’eau potable en Ouganda, et Suez Consulting, filiale du groupe français Suez, spécialisé dans le traitement de l’eau et des déchets.

Sur le terrain, les travaux seront menés par NWSC, Suez Consulting en assurera l’assistance technique. Les deux partenaires vont d’abord construire une prise d’eau sur la rivière Kagera, l’une des sources du Nil, située à la frontière entre l’Ouganda et la Tanzanie. La station sera capable de pomper 680 000 m3 d’eau par jour. L’eau brute suivra une conduite longue de 70 km. Tout au long de ce corridor, des prises d’eau seront effectuées pour irriguer des plantations dans le sud-ouest de l’Ouganda.

De l’eau pour 1 million de personnes

Silver Mugisha, directeur général de la NWSC, a recommandé à ses équipes et aux assistants du projet de prendre en compte les doléances des populations vivant le long du corridor. Dans la ville d’Isingiro, une usine d’eau potable sera construite. Elle fournira de l’eau potable aux personnes vivant dans les petites localités situées le long de la canalisation. Une autre usine d’eau potable sera construite dans la ville de Masaka. Deux autres stations seront réhabilitées à Masaka et Nabajuzi.

Le projet comprend également un volet assainissement avec notamment la réalisation de deux stations de traitement des eaux usées dans les villes de Mbarara et Masaka. NWSC et Suez Consulting commenceront les travaux à partir d’août 2020, pour une durée de 60 mois. Selon la compagnie publique, ce projet devrait apporter de l’eau potable, de l’eau pour l’irrigation et des services d’assainissement à 300 000 personnes dans la ville d’Isingiro, 350 000 à Mbarara et 350 000 à Masaka. Ce sont donc en tout un million de personnes qui bénéficieront de ces travaux.

« Nous étions face à un défi de longue date concernant la gestion de l’eau dans les villes mentionnées. En collaboration avec le Gouvernement ougandais, le ministère de l’Eau et de l’Environnement, le ministère des Finances et des partenaires au développement, nous avons obtenu un financement pour mettre en œuvre le projet », indique Silver Mugisha. Le projet a été financé par l’État ougandais grâce à un prêt obtenu en janvier 2019 auprès de l’Agence française de développement (AFD).

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here