Sermaise croupit sous la pollution

0
695

La question de la pollution est devenue un casse-tête pour les autorités de Sermaise, le village le plus pollué de la France. En dépit d’une politique de dépollution engagée depuis des années par les autorités, elle reste toujours l’une des priorités de la municipalité. 

Malgré tout, on se rend compte que les quatre hectares entourés par de hauts grillages sont toujours dangereux pour un environnement propice. De surcroit, les sapins ont farouchement enclavé le long de la route départementale 116, au niveau du village de Sermaise, dans l’Essonne.

Ce paysage campagnard n’est qu’un arbre qui cache la forêt puisqu’il existe une incroyable histoire liée à la pollution industrielle que l’on a pu dénicher à travers des enquêtes. Il s’agit notamment des substances toxiques qui ont été pendant des années versées dans la rivière, et abandonnées dans des milliers de bidons, enterrés dans les sous-sols de ce terrain.

« Les fûts sont laissés sur place et continuent de se dégrader et de fuir dans le sol », a affirmé une habitante d’un village voisin, dans le cadre de l’enquête participative AlertePollution rapporte Francetvinfo.com. « J’ai remarqué que mon eau était pompée ailleurs », a-t-elle ajouté.

Pour cause, poursuit le site d’information, l’ancienne station de pompage d’eau potable, toujours visible au milieu du village, est fermée depuis plus de trente-cinq ans. Car les nappes souterraines situées en dessous de Sermaise sont polluées par des composés organiques volatils très toxiques, dont le benzène, une substance classée cancérigène par l’INRS. La pollution est invisible, mais toujours présente.

« Je ne sais même pas si la moitié des habitants sont au courant de cette histoire » s’inquiète Serge Bedos, président de Sermaise environnement à franceinfo.

« Ce qui m’inquiète, c’est le désintérêt de la population et des élus », a souligné de son côté, Jean-Paul Gabireau, vice-président de l’association Sermaise environnement, habitant du village depuis 1982.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here